Syphilis - Get Tested

If you're a man having sex with other men in Winnipeg, you should know that right now the city is going through a syphilis outbreak.

 

In the last couple of decades, syphilis has been making a comeback in Canada and around the world. The good news? Nowadays it's easier than ever to get tested and treated. A simple blood test at your health care provider’s office or a walk-in clinic can diagnose syphilis. And if you test positive, syphilis is totally curable with antibiotics.

 

Last September, the Winnipeg Regional Health Authority (WRHA) sounded the alarm that the number of new syphilis cases in a month had doubled from the typical two up to four. This past March, the number of new cases hit twelve. That’s a 600% increase from the norm, and the highest number of new cases in a month since the 1980s.

 

LA SYPHILIS COURT TOUJOURS!

Le printemps dernier, l’équipe de la Santé publique de l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) sonnait l’alarme concernant la syphilis à Winnipeg. Nous n’avions jamais vu autant de cas, principalement chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes. Près d’une année plus tard, l’éclosion se poursuit et la maladie se propage rapidement. De cinq à dix nouveaux cas sont signalés chaque mois.

En attendant la fin de l’éclosion, nous recommandons que TOUS les hommes de Winnipeg qui ont des relations sexuelles avec des partenaires occasionnels ou anonymes de sexe masculin passent un test de dépistage tous les 3 mois. La Santé publique publiera un autre avis lorsque le dépistage reviendra à la normale, idéalement d’ici un an ou deux.

La syphilis est encore plus contagieuse que le VIH et peut se propager par toutes les pratiques sexuelles, y compris les relations buccogénitales et même les baisers, en présence d’une lésion dans la bouche. La propagation se fait facilement parce que les symptômes sont parfois difficiles à reconnaître. Heureusement, il n’a jamais été aussi facile d’avoir un test de dépistage et de se faire traiter.

Qu’est-ce que la syphilis?                           

La syphilis est une autre infection sexuellement transmise causée par des bactéries. Si tu l’as, elle peut affecter tout ton corps. Si on ne la traite pas, la syphilis peut causer des complications graves; de plus, la syphilis pendant une grossesse peut entraîner des complications pour le nouveau-né (on estime que dans le monde, la syphilis est à l’origine de 1 sur 4 mortinaissances et du décès de 14 % des nouveau-nés). 

Comment se transmet la syphilis?

La syphilis peut être transmise lors de relations vaginales, anales et orales non protégées. Elle peut être transmise que la personne infectée ait des symptômes ou non, mais il y a de plus grandes probabilités de transmission si tu entres en contact avec une plaie. La syphilis peut aussi être transmise en s’embrassant si tu as une plaie dans la bouche.

Quels en sont les symptômes?

L’infection se divise en trois stades. Au premier stade (une semaine à trois mois après le contact), la syphilis entraîne des plaies autour du vagin, du pénis, de l’anus et à l’intérieur de la bouche. Il se peut que les plaies ne causent aucune douleur et qu’elles disparaissent toutes seules. Certaines personnes atteintes de syphilis n’ont pas de plaies ou elles ne les voient pas parce qu’elles se trouvent à l’intérieur du vagin ou de l’anus.

Ces symptômes vont ensuite disparaître et, deux ou trois mois plus tard, la personne aura des symptômes ressemblant à ceux de la grippe, une fièvre, les ganglions enflés et une irritation cutanée (deuxième stade).

Certaines personnes n’ont jamais d’autres symptômes. Chez les personnes qui en ont d’autres, cela peut prendre des années, même des décennies, avant qu’ils apparaissent. C’est ce qu’on appelle une syphilis tardive. À ce stade, les bactéries ont déjà causé des dommages importants partout dans le corps. Un tiers des personnes atteintes de syphilis tardive ont un ou plus des symptômes suivants : la cécité (devenir aveugle), la surdité, des ulcères de la peau, une maladie du cœur, du dommage au foie, la paralysie et la démence. Chez plusieurs personnes, ce stade se termine par la mort.

Où se faire tester

 

Se faire tester                           

À quelle fréquence doit-on passer un test de dépistage?

Beaucoup d’hommes homosexuels et bisexuels passent un test de dépistage tous les 6 à 12 mois. À partir de février 2015 et jusqu’à la fin de l’éclosion, nous recommandons que TOUS les hommes de Winnipeg qui ont des relations sexuelles avec des partenaires occasionnels ou anonymes de sexe masculin passent un test de dépistage tous les 3 mois. La détection rapide de la syphilis empêchera la propagation de la maladie. La Santé publique publiera un autre avis lorsque le dépistage reviendra à la normale, idéalement d’ici un an ou deux.

Quel test devrais-je subir pour savoir si j’ai la syphilis?

On fait normalement une analyse du sang dans le cabinet de ton fournisseur de soins de santé ou une clinique.

Est-ce que le test et le traitement sont gratuits?

Le test est gratuit pour les résidents du Manitoba. Apporte ton numéro de santé lorsque tu consultes un nouveau médecin, une nouvelle infirmière praticienne ou une nouvelle infirmière.

Et si je n’ai pas de numéro de santé?

Même sans numéro de santé, plusieurs cliniques accepteront de te voir. Si tu as déjà consulté ton fournisseur de soins de santé dans le passé, ton numéro de santé devrait être dans les dossiers. Appelle auparavant ou renseigne-toi si tu n’as pas ton numéro de santé.

Pour en apprendre davantage sur l’obtention de ton propre exemplaire de la carte d’immatriculation de santé Manitoba, clique sur ce lien : http://www.gov.mb.ca/health/mhsip/mbcard.fr.html.  

Est-ce que le test est fait en confidentialité?

Quel que soit ton âge, il est interdit aux fournisseurs de soins de santé de parler de ta consultation, sauf dans les cas suivants :

  •  Tu les autorises à le faire;
  •   Ils pensent que tu ne comprendras pas les conseils médicaux ou les conséquences de ta décision;
  •  Ils soupçonnent que tu as été abusé ou abusée (si tu as moins de 18 ans); dans ce cas, la loi les oblige à le signaler aux Services à l’enfant et à la famille (SEF).

Si tu ne fais pas confiance au médecin, à l’infirmière praticienne ou à l’infirmière, tu peux partir.

Que se passera-t-il pendant un test?

Le fournisseur de soins de santé te parlera de tes préoccupations, des parties du corps (la gorge, le vagin, le pénis, l’anus) qu’il doit examiner, de symptômes et de pratiques sexuelles à risques réduits.

TU PEUX SUBIR UNE ANALYSE DU SANG SEULEMENT.

Si tu désires un examen complet de santé sexuelle, ceci comprend :

  •   L’examen de l’extérieur des organes génitaux;
  •  Une analyse d’urine;
  •  Un frottis de la gorge ou l’anus si tu as eu des relations orales ou anales;
  •  Une analyse du sang;
  •  Chez les garçons, l’examen des testicules et du pénis;
  •  Chez les filles, un examen interne, incluant l’insertion d’un spéculum dans le vagin afin de voir l’intérieur du vagin et du col utérin, un test Pap (un frottis du col utérin pour voir s’il y a eu des changements) et un examen à deux mains (le fournisseur de soins de santé met un ou deux doigts à l’intérieur du vagin et l’autre main sur le bas de l’abdomen afin de palper les ovaires et l’utérus).

N’oublie pas, c’est toi qui as demandé le test. Tu as donc le droit de demander au fournisseur de soins de santé de faire seulement les choses qui te mettent à l’aise.

 

Si tu as un résultat positif...            

Peut-on en guérir?

Oui. On peut guérir la syphilis à l’aide d’antibiotiques. Par contre, le dommage causé au corps par la syphilis tardive ne peut pas être inversé. Il est plus difficile de se débarrasser de la syphilis que la chlamydia et la gonorrhée, et on donne habituellement l’antibiotique par une piqûre dans les muscles des fesses.

Quel est le rôle de la Santé publique de l’ORSW?

La Santé publique surveille de près l’évolution des maladies et les éclosions. Pour y arriver, chaque fois qu’une personne obtient un résultat positif à un test de dépistage des ITS à Winnipeg, la Loi sur la santé publique stipule que ce résultat doit être signalé à la Santé publique. Le personnel infirmier de la santé publique est alors chargé de communiquer avec la personne dont le résultat est positif. Le rôle du personnel infirmier de la santé publique consiste à a) s’assurer que cette personne a été traitée et b) collaborer avec la personne pour s’assurer que ses partenaires sexuels sont informés (voir ci-après).

Pourquoi informer mon ou ma partenaire ?

Si vous avez une ITS, il est possible que la personne avec laquelle vous avez eu un rapport sexuel l’ait aussi. Si elle est infectée et n’est pas traitée, la personne pourra :

  •  tomber malade ;
  •  infecter d’autres personnes ;
  •  vous réinfecter si vous avez de nouveau un rapport sexuel avec elle.

Comment puis-je me préparer à informer mon ou ma partenaire ?

Consulte cette nouvelle ressource pour t’aider à dire à tes partenaires si tu as une ITS : Transmettez vos résultats… Et non votre ITS (ou télécharge la version imprimable).

Tu peux aussi consulter le ‘Communication Tool’ de Sex, Etc. (an anglais seulement

Si vous ne pouvez pas dire à quelqu’un que vous avez une ITS, une infirmière de la santé publique pourra le faire pour vous. L’infirmière de la santé publique comprend qu’il peut être dangereux d’informer certaines personnes. Le personnel infirmier communiquera avec la personne concernée pour lui demander de passer un test de dépistage de l’ITS et lui fournira de l’information sur la santé sexuelle. L’identité de la personne ayant fourni son nom ne sera pas divulguée et aucun renseignement vous concernant ne sera donné.

Si vous connaissez seulement le pseudo de votre partenaire sexuel, ce n’est pas un problème. Le personnel infirmier de la Santé publique peut communiquer avec les gens sur les réseaux Squirt, Grindr, Tinder ou tout autre réseau populaire. N’oubliez pas que, peu importe l’outil utilisé, les politiques et les lois provinciales assurent toujours la protection de vos renseignements personnels. La Santé publique ne divulguera en aucun cas de l’information sur votre santé à quiconque, même à vos partenaires.

À Winnipeg, vous pouvez joindre une infirmière de la santé publique en composant le 204-250-8504.

 

En savoir plus                           

Pour nous contacter au sujet de ce site, veuillez communiquez avec: headsup@wrha.mb.ca

Liens et Ressources

  •  maSexualité
  •  Ligne d’information sur le SIDA/les ITS 204-945-2437,
     À l’extérieur de Winnipeg 1-800-782-2437
  • Health Links-Info Santé: 204-788-8200,
    À l’extérieur de Winnipeg 1-888-315-9257
  • Courriel : thefactsoflife@serc.mb.ca (en anglais seulement)

Tu auras une réponse à toutes tes questions dans un délai de 2 jours ouvrables.

 

Fournisseurs de soins de santé       

Janvier 2016: L'ORSW a développé une mise-à-jour sur l’épidémiologie de la syphilis à Winnipeg, ainsi qu’un outil pour la gestion des cas de syphilis (incluant un algorithme). Les deux sont disponibles (en anglais seulement) sur la page Health Care Providers.